Update 1 From New York: 56th CSW

Standard

FEMNET Update from New York
February 27, 2012
56th Session of the CSW
Theme: Rural Women’s Empowerment

Strategic meeting to advance women’s land and property rights in Africa
By Grace Maingi-Kimani

Women in Africa are routinely deprived of their rights to land and property for a number of reasons, including because of lack of legal protection and enforcement, inadequate land administration and land governance systems, and the application of customary law and practice which at times discriminate against women.
Today, 27th February 2012, over twenty civil society and donor organisations met to strategise over interventions to promote women’s property and inheritance rights keeping in mind their intersection with HIV / Aids. The whole day meeting had presentations that ranged from outcomes of past meetings about the subject , to reports from networks working in this area. Participants had an opportunity to discuss the opportunities available to improve women’s property and inheritance rights, namely: using regional and international mechanisms, litigation and documentation. Key priorities from the meeting moving forward include building linkages between grassroots women organisations and networks working at the national level, improving participation of rural women in regional and international processes, and improved documentation and communication.

Grace is the Executive Director of the Federation of Women Lawyers Kenya (FIDA Kenya). She is in New York attending the 56th Session of the UN Commission on the Status of Women.

Comments and feedback are welcome

——————————————————————————————-
Rural Women and Widows in Africa: Roads to Empowerment
By Roselynn Musa

This side event was convened by the American Association of University Women, and featured speakers from across the globe. Highlights of the discussions:
• Most of our cultural beliefs and practices affect widows adversely whether our countries sign on to international mechanisms on women’s rights or not
• Widows have taken it upon themselves to do something about it for example, through associations and institutions where people are talking about it and raising awareness. this is the first stage in solving the problem
• Sometimes women also contribute to the problem because women are the custodians of culture and tradition
• Women have to make demands, no justice comes on a platter, for example the 1961 Aba Riots were organised in Nigeria to stop widows from paying taxes and it was successful
• Sometimes we think strategies like micro credit will work, especially for rural women
• The rural women have the immense knowledge in saving money, food preservation, financial planning, organising self- help groups etc that we only need to build upon
• Micro credit is good, but we should consult with the women on what to do with the money and how she will repay the loan so we do not disempower the women in the name of micro credit.
• Make sure that the concluding messages of CSW are implemented by the governments; we should get close to our governments and hold them to account.

Roselynn is the Programme Manager at FEMNET. She is in New York attending the 56th Session of the UN Commission on the Status of Women.

—————————————————

Mise à jour de FEMNET depuis New York
Le 27 février 2012
56ème Session de la CSW
Thème: Autonomisation des Femmes Rurales

Réunion stratégique pour faire avancer les droits fonciers et de propriété de la femme en Afrique
Par Grace Maingi-Kimani

Les femmes en Afrique sont de routine privées de leurs droits aux terres et à la propriété pour un certain nombre de raisons, notamment à cause du manque de protection par la loi et de mise en application de cette dernière, d’une administration foncière et des systèmes de gouvernance foncière inadéquats, et de l’application de lois et pratiques coutumières qui de temps en tems font de la discrimination à l’égard de la femme.

Aujourd’hui, le 27 février 2012, plus d’une vingtaine d’organisations de la société civile et de donateurs se sont réunies pour concevoir des stratégies sur des interventions afin de promouvoir les droits de la femme à la propriété et à l’héritage tout en gardant leur interconnexion avec le VIH/SIDA. La rencontre qui a duré toute la journée avaient des présentations qui allaient des résultats des rencontres antérieures à ce sujet aux rapports des réseaux qui travaillent dans ce domaine. Les participants ont eu une occasion de discuter sur les opportunités disponibles pour améliorer les droits de la femme à la propriété et à l’héritage, à savoir: l’usage des mécanismes régionaux et internationaux, l’engagement de procès et la documentation. Les priorités clés issues de la réunion en termes de perspectives sont notamment le renforcement des liens entre les organisations féminines de la base et les réseaux qui travaillent au niveau national, l’amélioration de la participation des femmes rurales aux processus régionaux et internationaux, et l’amélioration de la documentation et de la communication.

Grace est Directrice Exécutive de la Fédération des Femmes kenyanes Juristes (FIDA Kenya). Elle est présentement à New York où elle participe à la 56ème Session de la Commission de l’ONU sur le Statut de la Femme.

Femmes Rurales et Veuves en Afrique: Chemins vers l’autonomisation
Par Roselynn Musa

Cet événement parallèle a été organisé par l’Association américaine des femmes universitaires, et elle avait des conférencières venues de tous les coins du globe. Voici les points saillants de débats:
• La plupart de nos croyances et pratiques culturelles affectent négativement les veuves que nos pays signent ou non les mécanismes internationaux en rapport avec les droits de la femme
• Les veuves se sont engagées à faire quelque chose elles-mêmes à ce sujet, par exemple à travers des associations et des institutions où les gens en parlent et font la conscientisation. Il s’agit ici de la première phase de résolution du problème.
• Des fois les femmes contribuent aussi au problème car les femmes sont gardiennes de la culture et de la tradition
• Les femmes doivent faire des revendications, aucune justice ne tombe tout rôtie du ciel, par exemple les Révoltes d’Aba en 1961 furent organisées au Nigeria pour mettre fin au paiement de taxes par les veuves et elles ont connu un succès
• Des fois nous pensons que les stratégies comme les micro crédits vont fonctionner, spécialement pour les femmes rurales
• Les femmes rurales ont d’immenses connaissances en matière d’épargne de l’argent, de préservation de la nourriture, de planification financière, d’organisation de groupes d’assistance mutuelle etc. nous ne devons que nous en servir comme fondation
• Les micro crédits sont bons, mais nous devrions consulter les femmes sur ce qu’il faut faire avec l’argent et comment elle va rembourser le prêt afin que nous évitions de désautonomiser les femmes au nom des micro crédits.
• Se rassurer que les messages de conclusion de la CSW soient mis en œuvre par les gouvernements; nous devrions nous rapprocher de nos gouvernements et les tenir responsables.

Roselynn est Gestionnaire de Programmes à FEMNET. Elle est présentement à New York où elle participe à la 56ème Session de la Commission de l’ONU sur le Statut de la Femme.

Nous aimerions bien avoir vos commentaires et réactions.

Advertisements

2 responses »

  1. Nous sommes un reseau des associtions des veuves du Burundi depuis 2007. Nous souhaiterions collaborer avec vous et etre informé de toutes vos activités et Appels à projet.
    Merci de trouver une suite à notre souhait.
    Madame patricie Présidente du CCAVB/Burundi

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s